Carnet Sport : Actualité sportive - Devenez rédacteur et décrochez la Une !
Retrouvez toute l'actualité Sport sur Msn

Les Dogues veulent rugir à nouveau !

Mardi 03 juillet 2012

par jelia

Pour la première fois depuis cinq ans, le LOSC va débuter une saison de Ligue 1 sans son magicien belge. Eden Hazard a laissé place aux questionnements du côté du Nord, suite à son départ pour l'Angleterre. Les Lillois sont-ils capables de reconquérir le titre ? Les premiers mois de la saison devraient permettre de le savoir.

Les Dogues veulent rugir à nouveau !

Dogues cherchent offensive désespérément. Alors que la Ligue 1 reprend doucement ses droits, le LOSC n’est pas encore totalement prêt pour affronter PSG et compères dans la course au titre. Rudi Garcia l’a dit lui-même, il aimerait disposer d’un attaquant de haut niveau capable de jouer sur le côté gauche et peut-être d’un défenseur supplémentaire (pour pallier l’éventuel départ de Debuchy ?)

Mais les choses devraient rentrer dans l’ordre assez rapidement du côté de Luchin. Comme l’an passé, avec la venue de l’international Joe Cole, le président Seydoux se verrait bien refaire un gros coup de dernière minute. Sur les tablettes de l’ex-champion de France circulent des noms tels que Nenê, Gameiro, Kalou, Krasic ou désormais Afellay. Des joueurs qui ont le profil !

Des arguments de poids

Il faut dire que les rouges et blancs ont cette saison encore de quoi séduire. À l’image de clubs tels qu’Arsenal ou Dortmund, Lille possède encore cette image d’équipe « familiale et raisonnable », plus concentrée sur la formation de jeunes et composant bien loin des hyper stars. Pourtant, les Dogues disposent d’un budget transfert important (les 40 millions rapportés par la vente de Hazard n’y sont pas étrangers), d’infrastructures d’entrainement parmi les meilleures en Europe et surtout, surtout, d’un tout nouveau grand stade dans lequel ils disputeront à nouveau la ligue des champions.

Ces arguments devraient faire mouche pour attirer dans la besace des recrues de talent. C’est déjà le cas d’ailleurs, avec le recrutement du Sochalien Marvin Martin pour 10 millions d’euros. Ce milieu créateur, qui a fait forte impression la saison passée et a explosé aux yeux des supporters de l’équipe de France durant les éliminatoires de l’Euro devrait, dans son propre style, faire oublier l’ex–meneur de jeu lillois.

Afellay pourrait lui apporter son expérience du haut niveau (le joueur a brillé à Eindhoven avant de rejoindre le grand Barça), comme l’avait fait Joe Cole la saison passée. Il amènerait dans ses valises également son sens du but et sa créativité qui pourraient permettre au LOSC de franchir un nouveau palier. Idem pour Kalou, qui vient d’être libéré par le champion d’Europe Chelsea, mais qui s’éloigne de plus en plus d’une signature au nouveau stade de Villeneuve d’Ascq. Il faudra certainement patienter jusqu’à la fin juillet pour avoir une idée quasi définitive de l’effectif lillois pour la saison 2012/2013, et pour connaitre la VRAIE surprise du président Seydoux.

Une triangulaire de haut vol en milieu de terrain

Les prolongations de Mavuba et Balmont ont, dans tous les cas, rassuré Rudi Garcia qui pourra compter cette saison encore sur l’un des meilleurs milieu de terrain français formé par les deux joueurs avec Pedretti. L’entraineur du Losc s’appuiera également sur sa charnière centrale Chedjou – Basa, efficace la saison passée, ainsi que sur son gardien Mickaël Landreau de niveau international, doublé désormais par l’arrivée de Steeve Elana.

Sur les côtés, et malgré les discussions qui ont eu lieu, les supporters voudraient bien conserver leur pépite Debuchy, très bon durant l’euro et de plus en plus convoité. À gauche, Franck Beria devrait poursuivre sa belle ascension. Devant, enfin et faute de mieux, les Dogues pourront s’appuyer sur Roux, de Melo, Payet ou Rodelin, tous les 4 jokers de luxes et qui pourraient permettre au LOSC de terminer une nouvelle fois parmi les meilleures offensives françaises.

Un mois de septembre déjà décisif

Les joueurs du LOSC disputeront (pour le moment) deux matchs de préparation à Troyes, nouveau pensionnaire de Ligue 1, le 21 juillet puis à Rennes le 4 août. La saison débutera à Saint-Etienne le 11 août. Puis il sera l’heure d’inaugurer officiellement le grand stade en Ligue 1, à l’occasion de la réception de l’AS Nancy Lorraine. Entre temps, les coéquipiers de Landreau auront pris connaissance de leur adversaire en tour préliminaire de la ligue des champions et, espérons-le, se seront qualifiés pour la phase de poules.

C’est après cette mise en jambes que les choses très sérieuses débuteront pour Lille. Le mois de septembre s’annonce tout simplement comme l’une des plus grosses étapes de montagne du Tour de France de la Ligue 1, cru 2012/2013. Les Lillois seront en effet opposés, dans l’ordre, au PSG et à Lyon à la maison, puis à Rennes à l’extérieur. Trois prétendants au titre qui pourraient lancer la saison de Lille, ou déjà les reléguer à la simple course au podium.

C’est bien connu, si un championnat ne se gagne qu’en toute fin de saison, il peut se perdre dès l’entame, par une mauvaise gestion et de mauvais résultats. Espérons pour Rudi Garcia que ses joueurs continuent sur leur lancée et reproduisent des saisons aussi intenses que les précédentes. Ils devront pour cela digérer le départ de leur pièce maitresse. Il y a un an déjà, ils s’étaient séparés de Cabaye et Gervinho, autres éléments alors indispensables. Nul doute qu’ils en ont une nouvelle fois les armes !

Envie de partager votre passion ? Désormais sur Carnet Sport, vous pouvez intégrer des équipes de rédaction dédiées à des clubs (L1 / L2, Top14 / ProD2). Après vous être inscrits, rendez-vous dans votre espace privé, sélectionnez l’onglet clubs dans le comité de rédaction et faites le choix du coeur !

Réagir à cet article
à lire également
Les articles qui font le buzz et l’actu