Carnet Sport : Actualité sportive - Devenez rédacteur et décrochez la Une !
Retrouvez toute l'actualité Sport sur Msn

À quelques heures de la reprise des clubs de ligues 1, les joueurs français sélectionnés pour l'euro peuvent désormais se tourner complètement vers leur employeur. Pour certains, le mercato est, ou sera, l'occasion de changer d'air

Les bleus et leurs clubs : du changement, maintenant !

Ils ont signé…

Martin, la France pour continuer d’apprendre. Ce fut le premier transfert officiel de l’été d’un joueur de l’équipe de France. Marvin Martin, formé à Sochaux, a paraphé un contrat de cinq ans au LOSC. Pépite montante du football français, le joueur de 24 ans a réalisé deux très bonnes saisons du côté du Doubs. Il fut d’ailleurs la surprise de Laurent Blanc durant la phase de qualification à l’euro 2012. Martin a su saisir sa chance en équipe de France et n’a pas hésité très longtemps pour saisir la patte tendue par les dogues.
Courtisé par d’autres grands clubs européens, Marvin Martin a fait le choix de la continuité et de la logique en rejoignant l’ex-champion de France. Un club qui semble idéal pour continuer sa progression et qui correspond assez bien à son caractère et à son style de jeu. Il profitera du départ de Hazard à Chelsea pour ainsi être quasi assuré d’une place de titulaire au sein d’un effectif jeune et talentueux, qui disputera la Ligue des Champions, la première de sa carrière pour le jeune français.

Giroud, sur les pas de Thierry Henry. Meilleur buteur de la ligue 1 la saison passée et grand artisan de la victoire de Montpellier en championnat, Olivier Giroud a littéralement explosé en deux ans. Encore en ligue 2 il y a quelques mois, le tourangeaux d’origine a décidé de rejoindre l’un de ses compatriotes du côté de Londres. Plus précisément à Arsenal, où il vient de s’engager sur du long terme. Il rejoint ainsi Koscielny, dont l’ascension en deux ans a été phénoménale chez les gunners. Nul doute que l’ex-montpelliérain voudrait bien en faire autant.
Sous les ordres d’Arsène Wenger, l’attaquant français devrait continuer sa progression et certainement disposer d’un temps de jeu conséquent, du côté des canonniers mais aussi du côté de l’équipe de France. Dans une interview accordée au club, Giroud a précisé que le parcours de Thierry Henry était un exemple pour lui. Et si on en croit la courbe de « Titi », il se pourrait qu’Olivier Giroud soit en train de suivre la même trajectoire. Il évoluera l’an prochain aux côtés de Podolski et, peut-être, Van Persie, deux autres joueurs offensifs de grande classe. Cela va lui changer de l’air de la Méditerranée.

Ils sont en discussion…

Debuchy, satisfaction de l’euro, sur les tablettes. C’est peut-être l’un des rares joueurs qui, durant la compétition en Ukraine et en Pologne, a réussi à tirer un peu son épingle du jeu. Encore engagé à Lille, Debuchy a des envies d’ailleurs. Il a rencontré vendredi le staff et la direction de son club pour parler de prolongation ou d’un éventuel transfert.
Après avoir tout connu, ou presque, du côté du Nord et être resté fidèle à son club formateur, Debuchy serait tenté par l’étranger. Les offres reçues par le président Seydoux sont plutôt alléchantes. Outre l’Inter de Milan qui s’est publiquement avoué intéressé, on parlerait également de Valence où il rejoindrait son ex-compère Rami et de Newcastle, où il retrouverait son ami Cabaye. Affaire à suivre…

Ben Arfa, un palier supplémentaire après son excellente fin de saison. Décrié en équipe de France, puisqu’il fait partie des joueurs qui l’ont « un peu trop ouvert », l’ex lyonnais n’a pas toujours fait l’unanimité à cause d’un trop plein de caractère et d’un côté enfant gâté. Pourtant il fait partie des joueurs qui, techniquement, sont bien au dessus de la moyenne. Certainement mal encadré, le joueur de la génération 87 n’en a fait longtemps qu’à sa tête (comme un certain Samir Nasri, lui aussi passé du côté de l’Olympique de Marseille et qui s’est laissé rattrapé par les strasses et les paillettes). Victime d’une grave blessure lors de son arrivée à Newcastle, le milieu offensif semble en tout cas avoir un peu mûri grâce à son club et au championnat anglais, où le public et les adversaires demandent un vrai respect du football.
C’est certainement pour cela que des gros clubs de Premier League commencent à lui faire les yeux doux. Il est en effet question d’un potentiel transfert du côté des blues de Chelsea, ou plus improbable, du côté d’Arsenal.

Enfin, deux joueurs de l’équipe de France sont actuellement dans les titres des pages transferts. D’un côté, le rennais M’Villa, véritable pièce maîtresse de l’équipe bretonne, et qui était un temps annoncé lui aussi du côté de l’Angleterre. Arsène Wenger semblait en avoir fait une priorité, mais celui-ci a très vite démenti, notamment après l’affaire qui a entâché le joueur et d’autres de ses coéquipiers durant l’euro.
Malouda, le trentenaire et fraîchement couronné de la Ligue des Champions, vient de finir sa quête de trophées. Il a tout remporté avec les Blues de Chelsea. On a parlé de lui du côté du Brésil, mais Florent Malouda a très vite démenti. Il pourrait partir, peut-être pour une équipe française, mais pour l’instant rien est envisagé.

Réagir à cet article
à lire également
Les articles qui font le buzz et l’actu