Carnet Sport : Actualité sportive - Devenez rédacteur et décrochez la Une !
Retrouvez toute l'actualité Sport sur Msn

Pour sa première édition, les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver ont été dominés par les Chinois et les Russes.

Jeux Olympiques de la Jeunesse : duel sino-russe

Pour cette première édition hivernale, les Jeux Olympiques de la Jeunesse, qui se sont déroulés à Innsbruck, ont permis à de jeunes patineurs âgés de 14 à 19 ans de découvrir l’univers d’une compétition internationale de grande envergure. Première médaille pour les uns ou confirmation de leur potentiel pour les autres, les JOJ ont en tout cas donné un aperçu de la future élite mondiale du patinage artistique.

Messieurs : une victoire dans la douleur

Malgré une compétition entachée d’erreurs, le favori Han Yan survola les JOJ tant techniquement qu’artistiquement. Bien qu’il ne présenta pas toutes les difficultés prévues, le Chinois remporta l’épreuve avec plus de 25 points d’avance sur son dauphin. Une victoire acquise dans la douleur, le jeune patineur étant fiévreux pendant la compétition. « Après le programme court j’étais fiévreux, donc j’ai baissé le niveau de complexité de mon programme libre », avoua-t-il. Désormais, son prochain objectif est de gagner à nouveau l’or olympique à Sotchi, en 2014.

Second, le Japonais Uno Shoma effectua une remontée spectaculaire en passant du sixième au deuxième rang du classement. Bien que l’épreuve libre ne fût pas très propre techniquement, le jeune patineur de 14 ans a pu compter sur son patinage rapide et élégant pour obtenir de bonnes composantes et remporter la médaille d’argent. Une place qu’il doit en partie au Russe Feodosi Efremenkov, qui recula d’un rang à l’issue du programme libre. Deux chutes sur les triples axels et de faibles composantes ne lui ont pas permis de rivaliser avec son adversaire Japonais. La faute à une nervosité palpable tout au long de son programme.

Timofeï Novakin, le représentant Français, prit la huitième place après avoir présenté deux performances en dents de scie. Malgré une chute sur le triple lutz et une main posée sur le double axel dans l’épreuve libre, le dixième des championnats de France se montrait satisfait de sa performance. « Dans l’ensemble le programme était pas mal, malgré quelques erreurs. J’aurais pu faire beaucoup mieux et avoir de meilleures notes, mais ce sont des choses qui arrivent. Dans l’ensemble, je suis satisfait ». A noter la septième place de Michael Christian Martinez, premier patineur Philippin à prendre part à une manifestation olympique.

Pages : 1 2 3 4

Réagir à cet article
à lire également
Les articles qui font le buzz et l’actu