Carnet Sport : Actualité sportive - Devenez rédacteur et décrochez la Une !
Retrouvez toute l'actualité Sport sur Msn

Giroud, le fer de lance d’Arsenal

Jeudi 05 juillet 2012

par Groover

Olivier Giroud, attaquant vedette de Montpellier, vient donc de parapher un contrat de 4 ans avec Arsenal. Récent international, en pleine confiance, Giroud débarque à Londres pour relever le défi de la Premier League. Une nouvelle étape de sa (déjà) riche carrière

Giroud, le fer de lance d’Arsenal

Quel Giroud pour Arsenal ?

La finalisation de son transfert n’aura étonné personne, tant les rumeurs de l’intérêt du club étaient fortes ces dernières semaines. Le joueur avait cependant assuré qu’il souhaitait attendre la fin de l’Euro pour officialiser le transfert. Disons le clairement, il s’agit d’un nouveau coup de maître du « Boss » Wenger, avec l’arrivée d’un joueur complet aux qualités idéales pour la Premier League et relativement inconnu hors de France. Pourtant, le joueur avait le choix entre quelques belles cylindrées : Bayern Munich, Malaga et surtout Chelsea, qui a tenté de le faire venir jusqu’à la dernière minute. Mais c’était sans compter sur la force de conviction d’un proche du joueur : Laurent Koscielny. Amis depuis leur période Tourangelle, les deux joueurs ont depuis toujours été en contact, se voyant fréquemment et partant en vacances ensemble. Leurs sélections en Equipe de France n’ont fait que renforcer ces liens. Durant l’Euro, Giroud et Koscielny partagent la même chambre, sont assis l’un à côté de l’autre dans le bus et dans le vestiaire. Forcément, le défenseur d’Arsenal a décrit en détails ce club et ce football qu’il connaît désormais par coeur et a su faire pencher la balance en faveur des Gunners.

Fan d’Henry, Giroud a aussi montré son envie de travailler sous les ordres d’Arsène Wenger. L’Alsacien n’a évidemment que des compliments concernant sa nouvelle recrue, mais comment envisage-t-il de le faire évoluer avec le deux autres profils que sont Podolski et Van Persie ? Autant le dire tout de suite, inutile d’espérer un passage en 4-4-2. Tonton Wenger est trop attaché à son système basé sur la vitesse et sur le double pivot axial. Dans ce cadre, on imagine mal le Français positionné ailleurs qu’en pointe dans le 4-2-3-1 d’Arsenal, afin de maximiser son apport grâce à son jeu dos au but et à sa qualité de jeu aérien. Dès lors, il s’agit de trouver le bon fonctionnement avec un Van Persie habitué à être à la finition des buts. Pour cela, deux options semblent envisageables :

- Faire passer Van Persie sur une aile (la droite de préférence), ce qui lui permettrait de combiner ou de repiquer dans l’axe sur son pied gauche pour délivrer des passes ou des frappes. L’inconvénient étant que le Batave devrait s’astreindre à un minimum de repli défensif.

- Repositionner le Hollandais plus bas dans l’axe; dans un rôle « à la Bergkamp » derrière l’attaquant. Un moyen de permettre au Hollandais de toucher un maximum de ballons sans avoir besoin de décrocher sans arrêt, et d’optimiser sa qualité de passes. Mais la contrepartie serait forcément moins de situations de finition pour un joueur habitué à la lumière.

Dans les deux cas, l’association avec un Giroud dans l’axe serait tout à fait possible, et même très intéressante. Encore faut-il que chacun fasse sa part de travail collectif. Certains se rappelleront probablement que le profil de Giroud est assez similaire à celui de Chamakh. Dans ces conditions, comment être certain que le Français ne vive pas le même calvaire que le Marocain ? La réponse se trouve un peu plus haut : Giroud dispose de qualités de finition dont ne dispose pas Chamakh. Et surtout, là où Wenger a pu se résoudre à laisser sur le banc un joueur acquis pour 0 £, il n’acceptera jamais de faire la même chose avec un attaquant acheté 10 Millions de £.

Quoi qu’il en soit, l’Arsenal de l’exercice 2012-2013 semble parti sur d’excellentes bases. En recrutant d’entrée de jeu deux profils de qualité, et en anticipant sur un éventuel départ de son joueur star, Arsène Wenger montre clairement qu’il a retenu les leçons de la saison dernière. Avec une masse salariale réorganisée afin de permettre de tels investissements, les Gunners montrent leurs ambitions. La préparation qui va débuter en juillet permettra de se faire une idée du visage de l’équipe la saison prochaine. Nul doute qu’une nouvelle ère se prépare du côté de Colney.

Article réalisé avec la (large) participation d’Alex, fan des Gunners et Tourangeau, grand connaisseur de Giroud et de Koscielny.

Réagir à cet article
à lire également
Les articles qui font le buzz et l’actu