Carnet Sport : Actualité sportive - Devenez rédacteur et décrochez la Une !
Retrouvez toute l'actualité Sport sur Msn

Il n’y a pas eu de Vuvuzelas cette année. Ni d’épisode malencontreux mettant en vedette un bus d’une équipe nationale. Cette année, il y avait de grands supporters, des buts, du spectacle, mais aussi et surtout des révélations. Retour sur les joueurs qui ont bien fait de partir en Pologne et en Ukraine pour se retrouver sous les feux des projecteurs.

Les révélations de l’Euro 2012

Jordi Alba

L’homme qui ne s’arrêtait jamais de courir. Une fois de plus contre le Portugal en demi-finale, l’arrière gauche de l’équipe d’Espagne a parcouru inlassablement son couloir sans rechigner. Des allers et retours incessants qui lui ont permis d’être l’une des grandes révélations de cet Euro. Mais le joueur de Valence ne fait pas que courir. Il sait à la fois défendre et fait également partie des nombreuses cartouches offensives de la Roja. C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine du premier but espagnol marqué contre la France, débordant Debuchy et adressant un centre parfait à destination de Xabi Alonso. L’Euro 2012 a donc offert un coup de projecteur non-négligeable sur ce joueur, qui s’est depuis engagé avec le FC Barcelone.

Joao Moutinho

Joao Moutinho est l’une des plus grandes satisfactions de cet Euro 2012. Ce milieu de terrain portugais a su s’illustrer grâce à d’excellentes performances. Après la défaite inaugurale du Portugal face à l’Allemagne (1-0), Luis Figo avait déclaré qu’il manquait un joueur dans l’entrejeu capable de distiller des ballons à Cristiano Ronaldo. Joao Moutinho s’est exécuté. Face à la République Tchèque, le milieu relayeur a avalé les kilomètres (12 km en 90 minutes), se battant sur tous les ballons en défense. C’est même lui qui a donné la passe décisive à CR7 à dix minutes de la fin, permettant aux Lusitaniens de se qualifier pour les demi-finales de l’Euro. Lors du dernier match face aux Espagnols, le joueur du FC Porto s’est fait remarquer pour sa combativité, sa justesse de passe et sa vision du jeu remarquable. Nul doute que Moutinho a dû taper dans l’œil de nombreux recruteurs.

Yohan Cabaye

Dans une sélection française critiquée, Yoann Cabaye a réussi. Le milieu de terrain de Newcastle a su s’imposer au sein d’une équipe de France parfois brillante, souvent poussive. Son exemplarité sur le terrain et son application à chaque match ont fait de lui l’une des rares satisfactions de cette compétition dans l’hexagone. Précieux sur les phases défensives, Yoann Cabaye l’est aussi lorsque son équipe a le ballon. Il n’hésite à monter avec la balle et à distiller de belles passes à destination des attaquants.

Mario Mandzukic

L’attaquant croate a parfaitement réussi son Euro. Toujours au bon endroit au bon moment, et doté d’un sens du but incroyable, il va filer au Bayern Munich. Le Super Mario Croate a donc déjà profité de ce coup de projecteur énorme pour partir dans un club plus huppé. L’homme triple buteur à l’Euro 2012 a débuté sa carrière dans son pays, et a passé trois ans au Dynamo Zagreb. Il fut alors repéré par Wolfsburg, où il inscrira 8 buts la première année, puis 12 l’année suivante. L’heure est venue pour lui de rejoindre le plus grand club allemand.

Réagir à cet article
à lire également
Les articles qui font le buzz et l’actu